Dans le cadre du festival de Froville, dimanche 3 juin à 17h dans la chapelle du château de Lunéville.

La Danse de Fortune

Spectacle musical et chorégraphique sur le poème narratif

de Guillaume de Machaut

« Mais tout passe quant son corps danse »

Guillaume de Machaut lui-même écrit ce vers à propos de Péronne, plaçant la magie de la danse de la jeune fille comme conclusion de son Dit. C’est sur l’emblématique et bouleversante complainte Tel rit au main qui au soir pleure que la chorégraphe Anne Martin relèvera auprès de l’équipe vocale et instrumentale le défi de la danse.

Le Remède de Fortune est probablement le plus important poème d’amour français du XIV° siècle. Il eut une infuence considérable dans toute l’Europe comme modèle poétique d’amour courtois, mais aussi comme norme musicale. Ces trente-six strophes (plus de cinq cent vers) se développent dans un temps quasi-magique, qui bouleverse tous les repères, et dont le vertige métaphysique comme l’ivresse des sens éclatent avec une incroyable modernité.

L’incarnation, dans un langage corporel d’aujourd’hui, de la figure allégorique de Fortune, ajoute un nouveau contrepoint à ce chef d’oeuvre musical et poétique ainsi qu’un pont entre les arts et les siècles.

Programme

Quant je sui mis virelai

Dou mal qui m’a longuement virelai

Quant j’ay l’espart rondeau

Doulz amis ballade

Amour me fait désirer ballade

Phyton, le mervilleus serpent ballade

Comment qu’à moy lonteine virelai

Ploures, dames ballade

Dame, vostre doulz viaire virelai

Liement me deport virelai (instrumental)

entracte

Tel rit au main complainte (dansé)

Marc Mauillon : voix

Vivabiancaluna Biffi : voix et vièle

Angélique Mauillon : harpe et voix

Pierre Hamon : flûtes médiévales ( à bec, traversières, flûte double, flûtes à trois trous et tambour) et direction musicale

Anne Martin : chorégraphie et danse

Leave a Reply

*

Comments links could be nofollow free.

Why ask?

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.