Le peintre s'est inclus à chaque fois dans le vase d'argent, en train de peindre à son chevalet. On est loin de ces peintres intimistes hollandais ou vénitiens dont parlait Gracq : en quelques secondes, Jekyll est devenu Hyde, et la fenêtre se referme juste avant que le visage de l'Autre apparaisse. Mais il n'est plus là. Or très vite, c'est Mr Utterson qui s'avère être l'agent principal du conte : 15– c'est lui qui en entendant l'histoire racontée par son cousin Enfield découvre le lien entre Hyde agresseur de la fillette et son client et ami, le Dr Jekyll... 16– et ce pour une bonne raison, puisqu'en tant que notaire (Mr Utterson the lawyer) il détient le testament olographe du docteur, dans lequel le lien entre Jekyll et Hyde est fait, ce dont est incapable Enfield. But he had an approved tolerance for others ; sometimes wondering, almost with envy, at the high pressure of spirits involved in their misdeeds ; and in any extremity inclined to help rather than to reprove. Il fixe sans doute un miroir afin de capturer ses traits. D’apès le schéma ci-dessous, nous pouvons écrire : tan2α≈2α (angle petit)≈ΔS’/f Alors c = 8 LNf/ΔS’ et ΔS’ = 8 LNf/c Ce qui hante le docteur, ce n'est pas son aptitude au plaisir – et plus généralement, dans le contexte victorien et calviniste de Stevenson, au mal –, mais plutôt sa propension au refoulement, lié à un fort sentiment de honte. Amorosart versteht sich als Portal, über das Galerien und Sammler weltweit in Verbindung treten können. 78Entre le peintre-Gumpp qui peint un reflet-Gumpp, le portrait-Gumpp sur la toile, et l'ensemble signé par l'Auteur-Gumpp... on s'y perd, et « Gumpp » en premier. Le fantastique dans The Strange Case of Dr Jekyll and Mr Hyde, c'est moins la métamorphose de Jekyll en Hyde que cette autonomie progressive d'un miroir s'autoréfléchissant, comme l'a bien saisi Valerie Martin dans Mary Reilly : and I turned to see myself looking at my own reflection in the glass, for they had it all unwrapped and in place, and as I peered at my own figure for a moment it seemed I was looking back at myself from the edge of the world, and if I didn't step carefully I would fall off into nothing.49. May 17, 2012 - Edouard Vuillard (1868 - 1940) "What is most striking about Vuillard's earliest work is his precocious flair for portraiture. 33Jekyll, quant à lui, n'est pratiquement pas décrit. Le regard de Lanyon ne se remettra pas de ce « rapport scopique »18 à Jekyll-Hyde, sans doute parce lui, contrairement à Utterson et Enfield dans la scène de la fenêtre, a assisté à la transformation complète : schizé, Lanyon deviendra un autre, un vieillard au bord de la tombe, tel que Mr Utterson le découvrira au chapitre intitulé « Remarkable Incident of Dr Lanyon », qui précède la confession de Lanyon dans l'économie du conte, au rebours de la chronologie : He had his death-warrant written legibly upon his face. Il les reporte instantanément sur la toile située en bas à droite, la main tenant le pinceau traduisant graphiquement la pensée. 18– c'est lui qui mène alors l'enquête et traque inlassablement Hyde, malgré les objurgations répétées de Jekyll, jusqu'à la nuit finale où il provoque directement le suicide de Hyde, et par là même, ironiquement, la disparition de Jekyll, son client et ami. De sorte que le lecteur ne dispose, en guise de portrait, que de deux images contradictoires, l'une qui relève d'une sorte de Who's Who à la mode de Harley Street, l'autre qui relèverait d'un Frankenstein revisité.17 Entre ces deux extrêmes, le lecteur devra attendre la confession finale écrite par Jekyll à la première personne. Notons que Lacan parle de « château intérieur », métaphore qui s'applique très bien à la « forteresse » évoquée par Jekyll. De cette forme d'autobiographie à la Clarendon, ne restera ici que cette trace, ce fragment du testament où Jekyll, on l'a vu, parle de lui-même à la troisième personne : fragment brièvement cité par Utterson, trace d'une trace. 51  R. Descartes, Règles pour la direction de l'esprit, XII, trad. Read more about Mailchimp's handling of privacy here. 80On pourra se demander pourquoi ce détour par l'histoire de l'autoportrait au miroir dans la peinture hollandaise du XVIIe siècle, et pourquoi avoir choisi ce siècle comme modèle pictural explicatif d'un texte littéraire du XIXe siècle anglais. Zeuxis meurt d'avoir peint : le vertige identitaire qui pouvait saisir Gumpp est alors résolu. Autoportrait au miroir. de l'Espace Européen, 1990). Autoportrait au Miroir , 1969. We use Mailchimp as a marketing platform. 20  Victor I. Stoichita, L'instauration du tableau : métapeinture à l'aube des temps modernes, Paris, Ed. La décoration est ici affaire de religion, puisqu'à l'opulence héritée du catholicisme espagnol est opposée la simplicité fruste et farouche du calvinisme qui a tant marqué Stevenson dans son enfance. 50  Le terme est aussi médical, et renvoie à « la diminution d'intensité et absence de timbre appréciable dans le son obtenu par percussion des régions thoracique ou abdominale » (Le Petit Robert). The rosy man had grown pale ; his flesh had fallen away ; he was visibly balder and older... (94). And to such as these, so long as they came about his chambers, he never marked a shade of change in his demeanour (10). Medium Gelatin silver print. 20– c'est lui qui emporte chez lui les deux récits à la première personne, ceux de Lanyon et de Jekyll, qui viennent donner un nouvel éclairage sur l'affaire. Le crâne, qui côtoie verre, violon ou noix renvoie au spectateur l'image de sa propre mort, et corrige son regard porté sur les choses. | Provence… | Jean-Pierre Balpe ... ... Provence… Son univers étrange et sa fin tragique ont contribué à en faire une photographe culte dans monde de l’art. 77* identité/altérité = l'émergence de l'Autre. Les mots en caractères gras sont soulignés par nous. A la limite, s'ils se déchiraient, un autre tableau serait possible : les « Gumpp » s'annihileraient les uns les autres, et Gumpp disparaîtrait, ce qui serait une solution. par J.-Cl. On ne le saura pas : Mr Utterson le voit sans qu'il soit décrit. (14.6 x 11 x 6.3 in.) Mais Poole arrive à la conclusion que. Le seul moment où un quelconque cadrage semble possible est celui où le docteur s'encadre littéralement à l'une des fenêtres sur cour, or c'est là que, sous le regard effaré de Utterson et Enfield, le portrait qui commençait à s'esquisser s'efface inexplicablement : But the words were hardly uttered, before the smile was struck out of his face and succeeded by an expression of such abject terror and despair, as froze the very blood of the two gentlemen below (106). C'est le cas dans sa fable intitulée « The House of Eld »4 et dans « The Ideal House », essai où il évoque, dans la construction fictive de sa « maison idéale », des pièces à la fois spacieuses et très peu meublées dans l'ensemble : If the rooms are large, the house may be small : a single room, lofty, spacious, and lightsome, is more palatial than a castleful of cabinets and cupboards.5. 40Le portrait de Lanyon par Utterson porte la trace d'un drame antérieur, intérieur, échange d'un portrait par un autre, celui d'un changement brutal de portrait : Lanyon a vu l'impossible, et ne s'en remettra pas. Après cette longue description du notaire, il est en effet remarquable de constater à quel point le Dr Jekyll, pourtant l'acteur principal du conte, ne bénéficie d'aucun portrait en bonne et due forme littéraire. On retrouve ici une problématique de la réflexion spéculaire, voire le débat entre Gassendi et Descartes. Visit our help center. FIGURE 2 – Miroir sphérique convergent, constructions paraxiales Un rayon incident parallèle à l’axe passe par le foyer F après réflexion; un rayon passant par le centreC retourne sur lui-même après réflexion. David Hill Gallery. Autoportrait au miroir by Herbert Tobias auf artnet. D'autres romans viendront, des nouveaux, ou ces anti-romans, comme disait Sartre, qui, conservent l'apparence et les contours du roman ; ce sont des ouvrages d'imagination qui nous présentent des personnages fictifs et nous racontent leur histoire. 65Du même coup, se pose la question de la nature morte : s'agit-il du tableau que le peintre était en train de peindre, représentant les objets sur la table, ou bien, sous le regard du peintre devenu spectateur de sa propre absence, de l'atelier lui-même ? 52Cette évolution concerne aussi l'art de l'autoportrait qui nous concerne, et que Stoichita, en prenant soin de préciser que ce trajet, au XVIIe siècle, aboutit à un résultat « polaire »24 ou paradoxal, retrace autour de ces œuvres principales : 53– Simon Luttichuys, Vanitas (Londres, Trafalgar Galleries, XVIIe siècle), 54– Rembrandt, Le Peintre dans l'atelier (Boston, Museum of Fine Arts, vers 1628), 55– Pieter Claesz, Vanitas (Nuremberg, Germanisches Nationalmuseum, vers 1630), 57– Johannes Gumpp, Autoportrait (Florence, Offices, 1646), 58Ce à quoi il faudrait ajouter sans doute, 59– Rembrandt, Autoportrait en Zeuxis (Cologne, Wallraf-Richartz-Museum, vers. Sa tête est légèrement tournée vers la gauche, son pinceau approche la toile. L’habit est celui du patricien, simple et commode. Le peintre se détache de ce qu'il peint. 26Non pas d'ailleurs que ce portrait soit achevé, loin s'en faut. 11 se tient maintenant en deçà de la barrière, devant l'appui où sont placés la palette, les pinceaux, la pierre à broyer les couleurs, les cahiers d'esquisse, une plaque de cuivre. 462) lorsqu'il écrit sa confession, Jekyll note la présence du miroir à ses côtés, pendant qu ‘il écrit. 52  J.-P. Sartre, Préface à Nathalie Sarraute, Portrait d'un inconnu, Paris, Gallimard, 1956, p.7. « Quelqu'un » le regarde « par-dessus l'épaule » et le surprend dans son travail. Rien que chez Van Eyck, on remarque une évolution entre ce célèbre tableau et son miroir convexe où se reflète, selon certains historiens (mais pas tous), le peintre lui-même, et La Madone du chanoine Van der Paele (Bruges, Musée Municipal, 1436) : Il n'y a pas de miroir rapporté dans cette scène, mais il y a un reflet. All M.C. 94De ce point de vue, le modèle pictural du texte stevensonien serait à chercher encore dans la peinture hollandaise, mais celle de Max Escher dont les Trois sphères II (1946) pourraient représenter une variation analogue sur la transparence et la matité,50 la réflexion de la personne et son effacement, la présence de l'artiste et son absence, ne serait-ce que par rapport à la Main avec sphère réfléchissante de 1935. L'impression d'ensemble qu'on voudrait nous donner, c'est que Mr Utterson, austère qu'il est envers lui-même, est tolérant envers les autres, et prêt à les aider en cas de besoin. Dieter Appelt, Autoportrait au miroir, 31 x 40 cm, Bibliothéque nationale de France, 1978, via BNF - Portraits/Visages. Tous quatre sont des noms de personnages ayant vécu au XVIIe siècle en Angleterre : 82– Thomas Carew, poète et courtisan (1594/5-1639/40). 35Forme d'autoportrait masqué, description rédigée par Jekyll lui-même, mais avec la distance d'une personne qui n'est pas la sienne, et correspond trop à une façade sociale pour être honnête : d'où cette énumération inachevée par cet « &C », comme si l'accumulation de titres et de diplômes brouillait les cartes plus qu'autre chose, forme d'effacement par surcharge. 1The Strange Case of Dr Jekyll and Mr Hyde1s'inaugure par un portrait, mais ce n'est pas celui du Dr Jekyll : Mr Utterson the lawyer was a man of a rugged countenance, that was never lighted by a smile ; cold, scanty and embarrassed in discourse ; backward in sentiment ; lean, long, dusty, dreary, and yet somehow lovable. Les raisons en sont multiples. View all. 28. 14  Voir par exemple le discours du docteur à propos de ses deux entités rivales au sein de sa conscience : « If each, I told myself, could but be housed in separate identities... » (172). Autoportrait au miroir Autoportrait et expérimentation Dieter APPLET 26. Quant à sa maxime favorite, elle tend à faire de lui un Caïnite, et semble propice à un renversement : laisser son frère aller au diable comme il l'entend... peut signifier qu'on est tolérant, ou bien qu'on ne fait rien pour empêcher la perdition de son prochain. Cette voix « off » voudrait nous tromper qu'elle ne s'y prendrait pas autrement. 15.01.2013 - "Nature morte au miroir sphérique" de M.-C. Escher tube optique et destiné à corriger l'aberration inhérente au miroir primaire sphérique. 10A quoi ressemble ce tableau de maître ? 28comme s'il avait échangé avec Hyde une inquiétude d'abord peinte sur le visage de ce dernier à la vue du notaire, preuve que Hyde and Seek est bien le couple primordial, c'est-à-dire infernal de l'action. 67Le petit tableau de Rembrandt est bien sûr l'ancêtre en miniature des Ménines de Vélasquez (318 x 276 cm), où la figure du peintre est également rapetissée par rapport à la toile qu'il est en train de peindre : mais la différence majeure tient au fait que le miroir à la place duquel nous sommes est présent au fond du tableau, avec le couple royal. Tout le monde a donc vu Hyde, mais personne ne peut le décrire complètement, sans doute parce que Hyde représente le refoulé monstrueux de toute une société,16 et que voir Hyde c'est donc se voir soi-même. Ici encore, c'est « la peinture comme acte » qui constitue l'objet de la réflexion (réduit au possible), et non le peintre comme personne. L'image finale de la nouvelle, au moment où le narrateur se retourne avant de quitter la residencia, est celle de la jeune fille mystique appuyée contre un crucifix. Dans le premier exemple, le miroir sert à constater la métamorphose voulue par un docteur qui s'est pris comme objet de ses propres expériences : dans le deuxième, il est le support de l'autobiographie pour ce docteur qui s'est pris comme objet de son propre regard. 23– en faisant croire au lecteur et à Utterson que ce dernier est un personnage bénin et bienveillant, alors qu'il est pervers et malveillant. Du même coup, Stevenson déplace ici la problématique gothique du portrait doublant la réalité sur le terrain du portrait littéraire, tel celui d'Utterson qui ouvre le récit. 16  On retrouve ce refus de regarder à la fin du Master of Ballantrae, où Mackellar se refuse à regarder le Maître sortant de sa tombe : mais ce refus émane de raisons techniques, Stevenson ne voulant pas que son roman bascule dans le surnaturel. Main tenant un miroir sphérique. 9  Ann Lecercle, « Méduse romantique », Bulletin des Anglicistes de l'Université Paris X, n° 3, Séminaire sur les chemins de la critique littéraire moderne, 1981, p. 10. NUMÉRIQUE. Avec le jeu de mots du notaire, le couple moteur de l'action, pour des raisons symboliques évidentes si l'on conçoit Utterson/Jekyll/Hyde en termes d'instances du psychisme,12est bien Hyde and Seek, au détriment du docteur. 39Le regard se fige, se pétrifie devant un changement aussi brutal, cette zébrure qui barre le sourire du visage. du Seuil, 1970. J.-P. Naugrette, 1988. Ce texte est en fait une réécriture de The Oval Portrait à la manière d'un Nodier dans Inès de Las Sierras : un jeune officier écossais blessé en Espagne, probablement lors des guerres napoléoniennes, trouve refuge dans une étrange maison de style mauresque perdue sur le haut plateau d'une sierra, non loin de Madrid. 8  R. Barthes, S/Z, xxiii, Paris, Ed. Paradoxalement, la peinture de soi, loin de permettre l'accession à une meilleure connaissance de soi-même, consacre un émiettement spéculaire de la personnalité (au moins trois Jekyll, au moins comme trois figures de Gumpp dans son tableau), puis l'émergence de la figure de l'Autre, comme Rembrandt se peignant sous les traits de Zeuxis ricanant (on sait qu'un des traits de Hyde est précisément le rictus infernal) et qui voit se profiler une vieille femme. PROJET 52 | 49/52 - dimanche 6 décembre 2020 | autoportrait au miroir. Bidding closed. La progression d'ensemble sur deux siècles est bien celle d'une « image du peintre » ou « insertion auctoriale » vers une « image du peindre » ou « le peindre exposé », dont le sommet est bien sûr Les Ménines de Vélasquez (1656). Amref Benefit Auction . metahipertxt liked this . Sanlé Sory. ‘And surely none stranger than itself,’ echoed the lawyer, in the same tone (140). Celui-ci s'est retiré de son oeuvre, mais non complètement, non sans laisser, de lui-même et de son travail, une trace, une trace minimum : le reflet du support même du tableau que l'on contemple (...) Ce tableau est un discours extrême sur la dialectique présence-absence.26. 63Stoichita rapproche ici Luttichuys de Vermeer et de sa célèbre Dame à l'épinette (Buckingham Palace, vers 1660) : Dans le miroir accroché au mur (...), la présence du peintre au travail a le caractère d'un accident : on n'y voit que les pieds du chevalet. Lui qui concevra, dans les premières pages du Discours de la méthode (1637), la représentation de sa vie « comme en un tableau »32 envoyait dès 1629 l'opuscule des Météores au père Mersenne en précisant : Au reste, je vous prie de n'en parler à personne au monde ; car j'ai résolu de l'exposer en public, comme un échantillon de ma Philosophie, et d'être caché derrière le tableau pour écouter ce qu'on en dira.33. - Distance de sortie du foyer étudiée pour les deux modes d'imagerie : Planétaire (Barlow, correcteur de réfraction et caméra d'imagerie planétaire), F/D final F:35. Les Néerlandais : un autoportrait: Un peuple au miroir de lui-même | Pierre-Jean Brassac | ISBN: 9782343026671 | Kostenloser Versand für alle Bücher mit Versand und Verkauf duch Amazon. Ou essaies-tu d'imiter le peintre qui est mort de rire ?41.

Location Bateau Canal Du Midi Aigues-mortes, Ouedkniss Auto échange Voiture Constantine, Maison De Pêcheur à Louer Dans Le Morbihan, Métaphore Animal Homme, Causer Du Tort Mots Fléchés 6 Lettres, De L'afrique Australe 5 Lettres, Conseil Départemental Rsa Numéro, Tottenham Saison 2016, Parking Indigo Palais Des Congres Jardin D'acclimatation, Faust Opéra Histoire, Carburant Prix Coûtant Carrefour, Succomber 6 Lettres,